Danièle Huillet et Jean-Marie Straub -Une rétrospective

Extrait du Dossier de Presse : Un projet

Un projet à l’initiative de CINE ART
Ciné art, créé à Metz en 1988, a projeté, aux Beaux-Arts d'abord, au Caméo depuis, des cycles réguliers consacrés à des thèmes (l'Enfance au ci-néma, Villes, l'Amérique fêlée, des pays ( le nou-veau cinéma russe, le cinéma japonais, le cinéma poétique français ), des motifs ( la couleur au ciné-ma ), des genres (cinéma d'histoire, cinéma documentaire, cinéma d'Art) et des cinéastes, classiques ou novateurs . De nombreux cinéastes sont venus présenter leur oeuvre : Luc Moullet, Robert Kramer, Paul Vecchiali, Peter Watkins et tant d’au-tres parmi lesquels Jean-Marie Straub et Danièle Huillet.
Actuellement, Ciné art prépare un film-document sur la naissance des ciné-clubs à Metz.

Naissance du projet
«C'est en été 2009, lors d'une rencontre amicale avec Jean-Marie Straub qu'est né le projet . Nous souhaitions depuis un certain temps déjà organiser une rétrospective complète de cette oeuvre exigeante et magnifique. C'était pour nous l'occasion de rendre hommage à Danièle Huillet, la compagne de 52 années de vie et de travail solidaire, disparue en 2006, et de présenter à Metz, sa ville natale, l'oeuvre d'un homme que nous considérons, avec beaucoup d'autres, y compris hors de nos frontières, comme un cinéaste majeur et un grand penseur de notre temps.
Depuis sa création, en 1988, Cine Art a fidèlement projeté les films nouveaux des ''Straub''. En 1992, en 1996, nous avions déjà organisé, aux Beaux-Arts de Metz d'abord, au Caméo ensuite, des rétrospectives partielles de son oeuvre. Jean-Marie Straub et Danielle Huillet nous avait fait l'amitié d'être régulièrement présents: on se souvient encore des échanges animés avec un public nombreux de messins qui témoignait des liens forts du cinéaste et de la ville qui l'a vu naître. En 2001, en partenariat avec la Média-thèque de Metz, dans le cadre de la belle exposition titrée « Leçons de géographie, de Colette Baudoche au tournage de Lothringen », nous avions projeté des films des Straub, aux Trinitaires cette fois.
Dès l'automne 2009, conscients qu'il fallait donner à cette manifestation une ampleur particulière, nous avons fait part de nos intentions à l’équipe artistique du Centre Pompidou-Metz, d'emblée favorable. Le Centre Pompidou-Metz sera donc le lieu privilégié des projections et des rencontres autour de l'oeuvre. En raison des liens particuliers des films et de la musique, l'Arsenal, l'Opéra-Théâtre abriteront aussi des moments forts de cette manifestation.
De grands noms s'associent à cet hommage : critiques de cinéma, philosophes, artistes seront avec nous pour commenter les oeuvres, dialoguer avec le cinéaste et le public, présenter cette oeuvre aux étudiants de l'Université et aux Lycéens.
Jean-Marie Straub nous honorera de sa présence durant toute la durée de la rétrospective ».

...................................................................................................Régine Palucci, Présidente de Ciné Art.....................

 

Revenir à la page d'accueil