Danièle Huillet et Jean-Marie Straub -Une rétrospective

Extrait du Dossier de Presse : Au programme !

Au programme, du 11 mars au 4 avril 2011...
Déjà présent dans l’exposition inaugurale du Centre Pompidou-Metz avec Une visite au Louvre, le cinéma de Danièle Huillet et Jean-Marie Straub est ici réexploré à travers des projections et des rencontres avec des critiques, des universitaires, des cinéas-tes et des techniciens du cinéma, mais aussi un concert, et des interventions auprès d’étudiants messins.

Quatre week-ends thématiques exceptionnels :
1- Géographie, histoire, frontières
Vendredi 11, samedi 12 et dimanche 13 mars - Centre Pompidou-Metz
Rencontres et projections >>> Lothringen! 1994 - Sicilia! 1998 - Il Ritorno…2002 - Umiliati 2002 - Ces Rencontres
avec eux 2006 - Operai Contadini 2001. Ainsi que 6 bagatelles et Où gît votre sourire enfoui ? de Pedro Costa.

L’oeuvre des Straub est marquée par l’exil, forcé ou volontaire (L’Allemagne, l’Italie). Ils ont tourné dans différents pays et langues, dans le res-pect absolu des oeuvres littéraires ou musicales abordées (leur traduction, leur interprétation leur diction, le respect des lieux, de leur histoire et de leur géographie).

2- Résistances
Vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 mars - Centre Pompidou-Metz
Rencontres et projections >>> La Magnifica Ossessione 1985 - Europa 2005 - Joachim Gatti - Itinéraire de Jean Bricard 2007 - Antigone 1992 - En Rachâchant 1982 - Amerika/Rapports de classes 1984 - O Somma Luce 2011 - Corneille-Brecht - La Mort d’Empédocle 1986.
Entrer en résistance est une marque du travail de cinéastes de Danièle Huillet et Jean-Marie Straub: résistance aux idéologies, aux habitudes, à la paresse intellectuelle, au cinéma de consommation. La rupture des codes, la liberté, mais la fidélité. Le problème de l’élitisme, dans le-quel une partie des médias les a longtemps enfermés, se pose.

3- Musiques et voix
Jeudi 24 mars - Projection spéciale Moïse et Aaron 1974 - Opéra-Théâtre de Metz Métropole
Vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 mars - Centre Pompidou-Metz

Débats et projections >>> Du Jour au Lendemain 1996 - Chronique d’Anna Magdalena Bach 1967 - Der Bräutigam... 1968 - Introduction à la "Musique d’Accompa gnement…1972 ainsi que Une nuit à l’opéra de Sam Wood (avec les Marx Brothers)
Du premier projet de Jean-Marie Straub (Chroniques d’Anna Magdalena Bach dont le projet date de 1954 et le film de 1967) jusqu’à Du jour au lendemain, l’oeuvre des Straub est parcourue de références musicales. La musique est dans le film, jamais illustration. Au-delà, la langue, la diction, le son, le plan, sont musiques. C’est l’intégrité de leur démarche.

4- Modernes / Classiques
Vendredi 1er– samedi 2 et dimanche 3 avril - Centre Pompidou-Metz
Débat, table ronde projections >>> Cézanne…1989 - ''Othon'' 1969 - Noir Péché 1988 - Le Genou d'Artemide 2007 - Le Streghe 2008 - L'Inconsolable 2010 - Une Visite au Louvre 2004.
Chaque film des Straub relève d’une démarche et d’un regard d’artistes, d’un artisanat de fabrication qui les éloigne de l’industrie cinémato-graphique pour les placer sur le terrain de l’art, au long terme. Le classicisme (Sophocle, Corneille, Bach,) à l’oeuvre dans la modernité ; la modernité renvoyée à une permanence de la création.

Concert
Samedi 26 mars à 20h
Dans le cadre du week-end Musiques et voix, L’Arsenal, partenaire de l’événement, accueillera Gustav Leohnardt, pour un concert exceptionnel au clavecin. Gustav Leonhardt a tenu le rôle de Jean-Sébastien Bach dans Chronique d’Anna Magdalena Bach en 1967.

Rencontres
La rétrospective se veut être un événement local à dimension nationale, voire internationale avec la présence d’invités de référence tels Frédéric Pajak, Jean-Pierre Ferrini, Pedro Costa, Jean-Luc Nancy, Philippe Lafosse, Jacques Drillon, Pierre-Damien Huyghe, Benoît Turquety, François Narboni, Renato Berta et León Garcia Jordan. Dans le cadre de tables rondes, débats ou rencontres, ces invités seront également accompagnés d’Universitaires et chercheurs de l’Université Paul Verlaine de Metz : Olivier et Benoît Goetz, Jean-Marc Leveratto.

Mais aussi...
Carte blanche à Jean-Marie Straub au Caméo Ariel de Metz
Mardi 15 mars à 20h15
La grande Illusion, de Jean Renoir - 1937, NB, 113' - avec Jean Gabin, Pierre Fresnay, Eric Von Stroheim, Carette, Dita Parlo, Dalio.
Scénario : Charles Spaak. Photo : Christian Matras. Musique : Joseph Kosma

Mardi 22 mars à 20h15

Le caporal épinglé, de Jean Renoir – 1962, NB, 95'- avec Jean-Pierre Cassel, Claude Brasseur, Claude Rich, Jean Carmet
D'après le roman de J. Perret. Photo Georges Leclerc. Musique : Joseph Kosma

Mardi 29 mars à 20h15
6 juin à l'aube - documentaire – 1946, 56' .
Réalisation de Jean Grémillon.

Ces films seront présentés par Jean-Marie Straub lui-même.

Action auprès du public lycéen et étudiant
Des interventions et journées auront lieu à l’Université Paul Verlaine de Metz, à l’Ecole Supérieure d’Art de Lorraine, et au Conservatoire à Rayonne-ment Régional de Metz Métropole.
Des classes de lycées avec leurs professeurs seront invitées à suivre des projections au Centre Pompidou-Metz ainsi qu’au Cinéma Caméo pendant toute la rétrospective.

 

Revenir à la page d'accueil